Cedryc.com » Idéal » Je me suis habitué

Je me suis habitué

J’habitais sur une île depuis toujours et plus particulièrement en Guadeloupe, jamais je n’avais été en métropole.

Une rencontre décisive

Quand j’ai rencontré cette fille, elle était en vacances, je l’ai rencontré sur le marché où je vendais des produits locaux, nous nous sommes vus tous les jours, nous avons sympathisé et beaucoup plus encore!

Au bout de deux mois, elle devait repartir et moi rester sur mon île mais cette fille, je l’avais dans la peau et je ne pouvais pas me résigner à la laisser partir.

J’ai donc prit un billet d’avion, j’ai fais mes valises et je suis monté dans l’avion avec ma chérie qui était très heureuse que je là suive.

Les premiers jours ont été difficiles

J’avoue que les premiers jours ont été durs, ma chérie partait au travail le matin et revenait vers 19 heures.

J’ai trouvé les gens très distants, presque froids par rapport aux gens de Guadeloupe, mais je m’y suis habitué.

J’ai trouvé du travail et mes journées ont été bien remplies.

Je devais repartir sur mon île mais finalement, je reste, la vie sur une île est une vie en vase fermé, savoir que mon espace n’est pas restreint me plaît assez.

J’ai trouvé un équilibre

Je me suis habitué

Je vais vous dire un secret, j’ai demandé la main de ma chérie qui a dit oui, nous allons nous marier dans deux mois en Guadeloupe!

Je vais présenter ma future femme à ma famille, dans la sienne, j’ai été tout de suite accepté et j’espère que les miens feront de même.